ActualitéExploitationFootballRugbyStades

Les ambitions du GF38 et du FCG pour le Stade des Alpes

Le Stade des Alpes à Grenoble présente un modèle unique en France : il est géré conjointement par ses deux clubs utilisateurs, le FCG en Pro D2 de rugby et le GF38 en Ligue 2 de football.

Le Dauphiné Libéré présente les grands traits de cette collaboration et les projets de ces deux clubs, regroupés dans une holding, Grenoble Alpes Sport (GAS) depuis le mois de septembre 2020. En premier lieu, la pelouse sera changée cet été. En triste état du fait de la multiplication des rencontres, celle-ci sera remplacée par une pelouse hybride. Un système de chauffage sera également installé. Enfin, les deux clubs investiront dans des outils de luminothérapie pour maintenir une qualité de pelouse optimale tout au long de l’année. Un premier investissement fortement voulu par le GF38 et son entraineur, Philippe Hinschberger.

Jean Mouton, directeur de GAS (il occupait déjà ce poste pour l’exploitant précédent), recense les projets et idées de développement pour l’enceinte grenobloise. L’organisation des séminaires et des évènements d’entreprise sera, bien entendu, l’axe fort de développement, une fois que la crise actuelle sera terminée. Un escape game pourrait également être ouvert dans ce stade.

Jean Mouton a également indiqué travailler sur la possibilité d’accueillir des concerts au stade, mais plutôt sous la forme de festival, la jauge étant jugée pas adaptée pour des concerts à artiste unique (seuls Jonnhy Hallyday et David Guetta s’y sont produit). C’est le modèle du Felyn Stadium Festival, au Groupama Stadium.

Un programme d’investissement de 21 M€ est prévu sur dix ans, co-financé par les deux clubs et la Métro de Grenoble, propriétaire du stade. Il concernera la pelouse, donc, mais aussi les écrans géants, la signalétique, etc. D’autres travaux concerneront le village partenaires du FCG (une tente de deux étages située derrière la tribune sud) ou la création d’un réceptif couvert et chauffé pour le grand public.

Le DL livre également le coût de location facturé par GAS aux clubs, et notamment au GF38 : 20 000€ par match, soit 360 000€ par an environ. Une somme jugée importante à 5 000 spectateurs, par Max Marty, directeur général du club de Ligue 2. Mais un stade rentable, dès lors qu’on atteint 1 000 spectateurs VIP et 10 000 au total.

Le Stade des Alpes peut accueillir un peu moins de 20 000 spectateurs. Il avait été inauguré en 2008. Il a accueilli la Coupe du Monde 2019 de football.

Olivier Spaeth
Olivier est le créateur de Stades.info. Professionnel du sport depuis près de 10 ans, il décrypte l'actualité des stades et arenas, de la conception à l'exploitation.

1 Commentaires

  1. […] deux clubs vont donc à nouveau partager Ricoh Arena pour les 10 prochaines saisons. Une durée qui peut permettre au Coventry City FC de […]

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 %

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies plus d'informations

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site sans changer vos paramètres, nous partirons du principe que vous êtes d´accord pour recevoir tous les cookies du site Volvo. Vous pouvez toutefois si vous le souhaitez, changer les paramètres de vos cookies. Sachez que si vous changez ces paramètres, nous ne serons plus en mesure de garantir le bon fonctionnement de notre site web. Certaines fonctionnalités peuvent disparaître, et il se peut que vous ne soyez pas en mesure de voir certaines parties du site.

Fermer